Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les différents labels en agriculture : 3 choses à savoir pour votre projet d’installation

Les différents labels en agriculture : 3 choses à savoir pour votre projet d’installation

Flux RSSImprimer la page

Découvrez pourquoi les SIQO sont un atout pour obtenir des aides, comment ils augmentent votre visibilité et les avantages financiers offerts par la Région Hauts-de-France. Ne manquez pas ces infos clés pour réussir votre installation !

1- Seuls les SIQO* sont reconnus pour les aides à l’installation

*Signe d’Identification de Qualité et d’Origine

Les signes et logos officiels sont un atout pour les producteurs, qui voient leurs compétences reconnues. Ils sont au nombre de 6 au niveau national : Indicateur Géographique Protégé, Appellation d’Origine Contrôlée puis Protégée, l’Agriculture Biologique et le Label Rouge et la Certification de Conformité Produit. Aussi bien au niveau européen qu’au niveau national, ces signes et logos sont garantis par l’Etat. (Source : agriculture.gouv.fr)

Dans le cadre de votre installation, être certifié SIQO vous permettra de bénéficier d’un montant d’aide plus important. Vous pouvez consulter d’autres articles pour avoir le détail de l’AJA et de l’ARSI.

2- Un SIQO permet une visibilité accrue

Il est possible d’avoir quelques réticences de « devoir payer pour faire connaître son savoir-faire ». Mais sachez qu’au-delà du contrôle et de la certification, vos produits et votre exploitation bénéficient d’une visibilité accrue. Vous intégrez un réseau avec tous ces avantages, par exemple : achat groupé, formation, accompagnement…

L’obtention d’un SIQO pourra impacter votre coût de production. Il est donc préférable d’anticiper la certification et de le prévoir dans votre prévisionnel économique.

3- La Région Hauts-de-France soutient financièrement votre certification

Tout agriculteur (personne physique ou morale) certifié depuis moins de 5 ans dans un des systèmes de qualité officiels reconnus dans la liste des SIQO est éligible. Sous réserve d’éligibilité de votre dossier, le taux d'aide publique est de 80% des dépenses éligibles dans la limite de 3 000 € HT par exploitation et par an.

Pour tout renseignement et faire une demande : https://guide-aides.hautsdefrance.fr/dispositif501

Sachez également qu’il existe bien d’autres labels ou marques, non officiels, que vous pouvez solliciter dans le cadre de votre projet. Par exemple, pour l’agriculture biologique, en plus de la certification AB (eurofeuille), il existe la marque Bio Cohérence, la certification Demeter ou la mention Nature & Progrès.

à notre newsletter