PAIT Hauts-de-France, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Témoignages > Nicolas : une reconversion en polyculture élevage

Nicolas : une reconversion en polyculture élevage

Flux RSSImprimer la page

Depuis son enfance, Nicolas Malivore est passionné par l’agriculture. Pourtant il débute sa carrière comme plombier-chauffagiste. Ce n’est que 13 ans plus tard, à l'âge de 34 ans, qu’il saisi l’opportunité de reprendre une exploitation en polyculture-élevage.

Retour sur le projet d’installation de Nicolas
La reprise d’exploitation

Suite à une reconversion professionnelle, Nicolas Malivoir a repris une exploitation agricole en polyculture et élevage allaitant dans le hameau de Charny. A travers cette reprise, il a permis le maintien de l’activité de cette exploitation qu’il compte bien faire évoluer.

L’exploitation reprise

L’exploitation de Nicolas produit diverses cultures comme le blé, les pois ainsi que du colza. Lors de son installation, il décide aussi d’agrandir son élevage de normands par un atelier de veaux de boucherie. L’exploitation est divisée en deux sites distants de 20km qu’il parvient avec succès à diriger et à développer. Dans son projet de développement, il valorise sa production de colza grâce au colza érucique.

Le parcours professionnel de Nicolas

Plombier-chauffagiste de carrière, Nicolas a obtenu son Bac pro en 2003 lui permettant d’intégrer une entreprise de maintenance.
Passionné, dès l’enfance, par l’agriculture, Nicolas passait ses vacances dans la ferme du village.
C’est lors d’une visite chez ses grands-parents qu’il apprend que l’exploitation agricole voisine est à céder et décide alors de la reprendre. Entretenant une très bonne relation avec eux, ils développent ensemble le projet de cession, afin de transmettre au mieux leur savoir-faire.

Projet de reprise

Nicolas a fait le choix de s’installer en entreprise individuelle sur une exploitation à taille humaine de 80 hectares et 40 bœufs qu’il a accrue et modernisée depuis son installation. Cette reprise, dans la continuité de l’activité des anciens exploitants, lui permet de travailler à l’extérieur pour pouvoir améliorer ses connaissances agricoles.

Conditions de réussite

Pour s’installer, il faut être passionné par l’agriculture. Un second point important dans la réussite de Nicolas a été de collaborer avec l’ancien exploitant lors de la reprise de l’exploitation pour assurer une continuité.