PAIT Hauts-de-France, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Témoignages > Marjolaine, jeune agricultrice, transforme les céréales

Marjolaine, jeune agricultrice, transforme les céréales

Flux RSSImprimer la page

Originaire de la région du Boulonnais, Marjolaine a rejoint en 2011 l’exploitation agricole familiale laitière et céréalière avec un projet de diversification en pain et de vente au détail.

Présentation de l’activité créée

La Ferme de Marjolaine se situe au cœur du Boulonnais. Sur une exploitation laitière familiale de 135 ha, dont 45 de céréales et 67 de prairies, elle propose des produits fermiers transformés à la ferme : pain, brioche, tarte salées…  Marjolaine fait également découvrir au public, différents aspects du monde agricole, et propose aussi des animations sur l’histoire du blé, des ateliers de découverte des productions et des ateliers de fabrication de pain.


Parcours de Marjolaine

Marjolaine a tout d’abord obtenu un Bac Pro en Productions Horticoles. Elle poursuit par un BTS Management des unités commerciales qui aboutit à une embauche dans une jardinerie. Pourtant, ce n’est pas dans l’horticulture que Marjolaine lance son activité mais au sein de la ferme familiale. Ses parents l’ont encouragée à dégager son revenu en diversifiant l’activité plutôt qu’à travers l’agrandissement de l’exploitation.

 

Projet d’installation

Le projet de Marjolaine est un projet de diversification autour de l’utilisation du blé, de la transformation en farine avec l’aide d’un moulin à meules de pierre, à la fabrication de produits fermiers : pain, brioche, biscuits, tartes aux légumes du jardin… Ayant appris très tôt la boulangerie aux côtés de son grand-père, l’idée de se lancer dans une activité de diversification autour du blé s’impose très vite. Après une formation et l’installation d’un four à pain traditionnel, la Ferme de Marjolaine voit le jour en 2011 en créant un GAEC avec ses parents et en bénéficiant des aides nationales DJA. Le magasin à la ferme ne désemplit pas depuis son ouverture en avril 2012, avec un minimum de 70 clients les jours d’ouverture. Un joli succès qui ne se dément pas.


La suite

Depuis son installation en 2011, Marjolaine a développé de nouveaux produits dérivés de la ferme : pizzas, pâtes sèches, …  Alban, son mari, a également rejoint l’exploitation en 2016 en bénéficiant des aides nationales DJA.


Conditions de réussite

De la passion, un bon entourage et une bonne santé !