PAIT Hauts-de-France, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Témoignages > Safran de Lille : transmission des bulbes et du savoir-faire

Safran de Lille : transmission des bulbes et du savoir-faire

Flux RSSImprimer la page

Après 10 belles années d’activités, « le Safran de Lille », première safranière professionnelle au Nord de Paris cesse son activité.

 

Dans la région de Lille, Jean-Marie et Jacqueline MILLE se sont installés en 1984 sur une exploitation de 2 hectares 40 de culture de légumes à Ennetières-en-Weppes. Au fur et à mesure des années, l’exploitation maraichère a évolué pour s’étendre sur 15 hectares de culture raisonnée de radis, laitues, pommes de terre et maïs. Jacqueline a toujours été attirée par les fleurs; elle est fleuriste de métier. Et en 1993, l'exploitation se diversifie en cultivant une trentaine de variétés de fleurs, destinées à être séchées et confectionnées au gré de son inspiration. C'est en 2009, après avoir vu un reportage sur la culture de safran que Jacqueline se lance un nouveau défi : faire pousser et produire du safran.

Elle en plante 250 bulbes de façon à observer l’adaptation de la fleur dans le Nord. Et le 13 Octobre 2009 la première fleur apparait. Les jours qui suivent, la petite safranière livre de nouvelles fleurs. Jacqueline est ravie de sa petite récolte. En 2010, elle plante 1000 bulbes avec un bon résultat : 5 grammes de très bonne qualité. C'est décidé, cette année 2011 Jacqueline continue bien sûr et fera évoluer la safranière au fil des ans, pour atteindre prés de 30 000 bulbes en 2019. Autour de l’activité de production, Jacqueline développe toute la filière : transformation, commercialisation et accueil pédagogique. Sa grande passion : transmettre sa connaissance du safran au grand public.

En 2019, Jean-Marie cède l’activité de maraichage. Aujourd’hui, c’est au tour de Jacqueline d’en faire de même. Dans cette transmission, pas de corps de ferme, ni de foncier puisque cette activité se trouve sur une toute petite surface : « c’est mon jardin » déclare Jacqueline. La transmission concerne plutôt l’outil de production principal : les bulbes, à vendre sur le Répertoire Départ Installation ; ainsi que la transmission de son savoir-faire. En effet, Jacqueline est prête à passer un peu de temps avec les repreneurs, comme elle l’a fait avec le grand public pour transmettre toutes ses connaissances. En effet, « le safran fonctionne à l’inverse de nos saisons… ; en été, il ne faut surtout pas l’arroser, le safran est dormant, comme s’il était en hiver » annonce Jacqueline

Fin avril 2020, l’annonce de transmission du Safran de Lille est publiée et diffusée par le service transmission de la Chambre d’Agriculture du Nord-Pas-de-Calais, grâce au www.repertoireinstallation.com. En moins de 48 heures, Jacqueline a reçu 4 candidatures et a trouvé le porteur de projet correspondant à ces attentes. « Je suis ravie de ce service réalisé par la Chambre d’Agriculture. Le conseiller a retranscrit parfaitement nos informations et nos attentes à travers une annonce attrayante. Voilà 2 ans que je recherchais un repreneur, sans aucune candidature. L’accompagnement de la Chambre d’Agriculture m'a permis de concrétiser les choses. Je peux à présent me projeter sur mon projet de retraite » informe Jacqueline.